Accueil À la une Belgacem Haba, l’Algérien des 1300 brevets

Belgacem Haba, l’Algérien des 1300 brevets

347
PARTAGER
Belgacem Haba, l’Algérien des 1300 brevets

Il mérite la plus sublime des sémantiques même si elle ne résume pas le parcours exhaustif, comparativement à ce qu’offre au lecteur, l’autorité américaine de LUSPTO (Patent and Trademark Office) sur Dr Haba Belgacem.

Il s’agit d’une intrépidité de créations et d’inventions car… dés qu’on pitonne sur le clavier, à sa recherche, on voit son nom d’Algérien émerger en chaîne , renvoyant tout curieux à son ” social background” et découvrant que si Belgacem ne venait pas d’un milieu privilégié. Et oui … !

Ses années d’enfance après une naissance en 1957, dans une famille modeste de la ville d’El Maghaier Wilaya de Oued Souf, assurément avec le lot quotidien de privations et d’isolements, l’avaient bien forgé dans l’abnégation et dans l’opiniâtreté.

Haba Belgacem 1965 -1977

C’est dire que face à la brutalité de la vie peut naître aussi la vitalité d’un lycéen pétri dans la détermination et l’ardeur …quand tout le sud Algérien, par hogra et par mépris, avait pour seule école secondaire : le Lycée de Touggourt à 100 km au Sud de sa ville Natale.

Ce fut un temps où les enfants du Sud, à la limite de la pointe du Hoggar, stoppaient leur scolarité pour cause de réclusion dictée par un éloignement funeste.

Probablement que Haba Belgacem avait une petite chance dans les 100km, pour la bien exploiter, et le voila avec un D.E.S en Physiques de l’université de Bab Ezzouar, en 1980.

Haba parmi les siens El M’ghaier

En 1988, Dr Haba décroche méritoirement un PHD de l’université de Stranford Californie dans le domaine de l’énergie Solaire et rejoignît juste après, l’IBM Watson Research Center de New York afin de travailler sur “Laser Applications in Microelectronic”.

En 1990, il rentre en Algérie pour servir sa communauté et travailler à l’université de Biskra. Sacrilège des ères narquoises, le séjour ne dura que 3 mois et le docteur fut contraint de reprendre le chemin de l’étranger.

 

En 1991, la puissante NEC japonaise (Nippon Electric Compagny) le recrute dans ses laboratoires centraux de recherche à Tokyo .

Et il resta chez la NEC de Tokyo Jusqu’en 1996. Apres un bref intermède, la compagnie Tessera qui était à ses débuts et avait pignon sur rue à St José (Usa), s’ouvrit à lui d’un seul coup. Il y resta quelques années accomplissant en son sein, ses plus grandes performances.

Partie de moins de 300 brevets en 1999, Tessera, comme le démontrent ses “Patent Assets”, s’approche des 5000 en cette période de l’année 2018.

Utile de mentionner que Dr Belgacem a fait un passage au niveau du Senior Staff chargé de la gestion des centres de données de la plateforme Google.

Dr Haba chez lui : La modestie du fils de la palmeraie

Passage fructueux, mais Il préféra, après cette expérience, regagner Tessera avec une nomination dans le poste de chercheur principal au sein du Groupe mais aussi , honoré dans le rang de Vice-Président.

Le savant algérien chapeaute présentement le département de la recherche et développement. Ses activités résident, essentiellement, dans ce même développement des technologies de la 3D pour les mobiles et serveurs..

Florilège de ses exploits, il ya 15 ans, c’est encore la fondation avec un de ses collègues, de la SiliconPipe Inc-2002, une société spécialisée dans les interconnexions très haute vitesse basée à Silicon Valley, acquise, par la suite, par le géant Samsung .

Dr Haba Opening Nasdaq 2007

DES BREVETS EN CASCADE

1- Pour la Patent-Buddy Haba Belgacem a rempli son application avec IBM pour le premier Brevet en avril 1990. Les Brevets appliqués aux USA sont de l’ordre de 471 alors que les discernés ( Granted or Issued) sont 467 .

2- On impute à l’inventeur un compte total de citations de 5002 . Haba Belgacem “fracasse la baraque” en 2011 avec 94 applications pour brevets, et pour cette seule année. Incroyable …! une vitesse d’invention de l’ordre d’une application chaque 4 Jours

Frost & Sullivan Award 2014.

3- Pour l’impact Universel des ses Brevets, ce qui démontre d’ailleurs une fabuleuse note en présence, en impact et en excellence, le FPO des libres Brevets lui totalise un chiffre de 1224, chiffre qui peut aller à 1300 ( non actualisés ). Haba est donc au cœur de la Machine scientifique universelle.

4- La Justia Patent mentionne la plus récente information à son sujet et relative à une publication le 19 avril d’une application faite en décembre 2017 par Ivensas Corporation au nom de l’inventeur Haba , ayant pour un intitulé : Embedded Vialess Bridges

5- L’agence gouvernementale américaine des Brevets et des marques déposées accorde à l’inventeur Habba un droit sur plus de 450 Brevets confirmés. Il se rehausse non seulement parmi les 100 inventeurs sélectionnés aux Etats Unis, mais au niveau du monde entier .

Dr Haba SIJ Tokyo Japan

6- Une petite lecture dans l’équation Brevets soumis/ Brevets accordés par l’autorité américaine de la propriété scientifique, dévoile uniquement une différence de 4 brevets. Nous n’avons pas vu de telles petites différences entres les applications et les confirmations, ce qui un autre élément qui conforte l’excellence de la qualité de l’effort.

7- En somme, la compétence, le sérieux et l’efficience de Habba ne sont guère à démontrer. Nous sommes incontestablement face à un scientifique de très haut standard, qui produit et qui ne chahute nullement en sonore.

8- Dr Habba Belgacem, 61 ans, est auteur de nombreuses publications scientifiques et a présenté une multitude de conférences à travers le monde. Nommé créateur par la NEC japonaise au titre d’inventeur d’une année entre 91 et 96, Tessera lui accorde en plus, la notoriété comme inventeur pour plusieurs années .

Near Google data center

9- Inventeur oui … ! Même titre attribué dans Wissam al Alam al Jazairi , distingué dans the Arab Scientist par Tchewadi et encore par Frost Sullivan en 2013. Il avait tout l’honneur de participer à l’ouverture d’une séance boursièreNasdaq New York en 2007 .

Co-fondateur de Algerian Start-up Initiative et Fondateur de Algerian inventors association , il s’investit toujours avec dévouement, dans sa meilleure réalisation: Haba Institute.

HuffPost

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here