Accueil À la une Deux entreprises algériennes exposées aux ennuis du capital investisseur Abraaj Group

Deux entreprises algériennes exposées aux ennuis du capital investisseur Abraaj Group

PARTAGER

Présent en Algérie à travers une participation de 51%, devant les difficultés financières qu’il rencontre, le groupe émirati ABRAAJ est sur le point de se délester de plusieurs actifs à travers plusieurs pays dont deux entreprises algériennes.

 

En effet, ABRAAJ est présent, dans le capital de la société La Flèche Bleue d’Algérie pour un résultat net de 1.5 millions $ et également présent à travers une participation de 49% dans la société CEPRO dont le volume de 51% est détenu par Djamel Mehri.

Compte tenu de la période difficile que traverse le géant après avoir été accusé par ses partenaires d’avoir utilisé abusivement leur argent dans un fonds de santé de 1 milliard de dollars, ces deux entreprises la Flèche Bleue algérienne et Cepro seront les plus touchées par les difficultés que traverse le capital investisseur Abraaj Capital.

Dans ce sillage, l’expert en économie Abderhmane Mebtoul a indiqué que « Ces deux entreprises sont de petite taille, d’autant plus que le groupe Mehri est suffisamment solide pour affronter toute éventualité ».

Selon Ecofin à l’instar de l’Algérie, une vingtaine d’entreprises basées en Afrique sont également exposées aux difficultés que traverse le capital investisseur Abraaj Capital.

La Rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here