Accueil À la une Produits alimentaires: les spécifications techniques des matières grasses fixées au JO

Produits alimentaires: les spécifications techniques des matières grasses fixées au JO

PARTAGER

Les spécifications techniques des matières alimentaires grasses (la margarine, produits assimilés et des mélanges tartinables) ont été fixées par un arrêté interministériel publié au journal officiel n° 33

Les dispositions de cet arrêté interministériel s’appliquent aux produits gras contenant au minimum 10% et au maximum 90% de matière grasse, destinés essentiellement à être tartinés, entrent en vigueur une (1) année, après sa publication au Journal officiel.          

Selon cet arrêté interministériel (ministères du commerce, de l’industrie et des mines, de l’agriculture et du développement rural et de la pêche, de la santé et de la population et de la réforme hospitalière), les matières grasses sont toutes denrées alimentaires composées de glycérides d’acides gras. Elles englobent les graisses et les huiles comestibles d’origine végétale, laitière ou marine.          

Elles englobent également les matières grasses qui ont été soumises à des procédés de modification physiques ou chimiques, y compris le raffinage, le fractionnement, l’interestérification ou l’hydrogénation           

A celles- là s’ajoutent la margarine et les produits assimilés: produits qui se présentent sous forme d’émulsions solides ou fluides, composés principalement d’eau, de matières grasses dont la teneur en matière grasse laitière ne doit pas excéder 3% de la teneur totale en matières grasses et la teneur en acides gras ne doit pas excéder 2% de la teneur totale en matières grasses.           

Selon le même arrêté interministériel la margarine, les produits assimilés et les mélanges tartinables ne doivent présenter aucun risque pour la santé du consommateur.         

Tous ces produits doivent également répondre aux exigences prévues par la réglementation en vigueur notamment, celles relatives aux additifs alimentaires, aux contaminants, aux spécifications microbiologiques, aux objets et aux matériaux destinés à être mis en contact avec les denrées alimentaires et à l’hygiène et à la salubrité lors du processus de mise à la consommation humaine des denrées alimentaires, selon le même texte réglementaire.          

Conformément à la réglementation en vigueur, peuvent-être ajoutées aux produits objet de cet arrêté, d’autres substances telles les vitamines (vitamine A et ses esters, vitamine D, vitamine E et ses esters), le chlorure de sodium (sel de qualité alimentaire), les sucres, les protéines comestibles, appropriées ainsi que d’autres ingrédients appropriés, y compris les minéraux.         

Outre les mentions obligatoires prévues par la réglementation en vigueur relative à l’information du consommateur, l’étiquetage de la margarine, des produits assimilés et des mélanges tartinables préemballés doit comporter la dénomination de vente, selon le cas,  la quantité des matières grasses entrant dans la composition du produit, la quantité de matière grasse laitière, par rapport au poids total, quand celle-ci est présente et la quantité de sel de qualité alimentaire utilisée.

Source: Lire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here